;






Date de sortie : 01/01/2013

Style : Symphonique

Pays : Italie


Note : 17/20
Ashes To Ashes
“Borderlines”

L’Italie n’est pas la patrie la plus productive quand il s’agit de métal. Rares sont les groupes qui se sont exportés correctement : Lacuna Coil et Rhapsody (Of Fire) font figure de précurseurs. Malheureusement, d’autres formations comme DGM, Empyrios ou dans une moindre mesure Fleshgod Apocalypse ont du mal à atteindre un public vaste en dehors de leurs frontières. Pourtant les découvertes faites dans la patrie de Silvio Berlusconi sont nombreuses : Solisia, The Modern Age Slavery, Nanowar, Stigma, Evidence, …et Ashes to Ashes.

Découvert au détour d’un e-mail promo, ces derniers m’ont réellement touché. Le groupe est composé de cinq membres de Genova et s’est donné les moyens de ses ambitions en s’envolant pour New-York, en 2012, le temps pour eux d’enregistrer ce premier opus Borderline, de jouer deux concerts, et enfin de tourner un clip avant un retour dans leur Botte natale.
Après avoir découvert que l’album ne faisait que 46 minutes (Message aux artistes : savez-vous que depuis l’apparition du compact disc, vous n’êtes plus obligé de nous faire des albums typés pour des 33/45 tours ?), il est temps de nous plonger dans l’écoute de cet ouvrage.

L’album s’ouvre sur « Alice’s song », le morceau choisi par le groupe comme premier clip. Le riff d’intro donne rapidement dans le métalcore et offre des relents de Parkway Drive, mais l’illusion ne dure pas car la voix de la délicieuse Marta Vassallo vient s'apposer aux guitares. Le plus surprenant à première écoute, c’est le ton que la demoiselle utilise pour son chant : une voix fluette et timide mais qui se révèle parfois pleine de puissance. Cette voix fait d’Ashes To Ashes un groupe unique en son genre.  La seule comparaison à faire est peu flatteuse : Lady Angellyca de Forever Slave. Mais Marta fait son boulot avec bien plus de brio que ne le faisait à l’époque la chanteuse espagnole. La chanteuse d’Ashes to Ashes fait encore mieux : quand il s’agit de faire des growls pour soutenir sa voix claire, elle s’y exécute avec réussite, créant des opposés clairement perceptibles.

Car l’album est un concentré d’opposés. La voix « pop » du refrain de « Bordelines » s’oppose à son intro chantée avec une voix proche du death mélodique.
Les tempos varient également et créent des oppositions marquées ; « Paradox Of Perfection » est très lent et rappelle parfois une ambiance de groupe de Prog’ (Opeth en tête). Mais d’autres titres se montrent très agressifs dans leurs structures musicales : c’est le cas de « Sleep » qui, sur son intro, fait clairement penser à un Walls Of Jericho. Car la voix extrême de Marta Vassallo est bien plus proche de celle de Candace Kusculain ou Maria Brink (In This Moment) que celle d’Angela Gossow (Arch Enemy). Musicalement, les influences du métalcore (Parkway Drive et August Burns Red en tête ?) se font ressentir sur certains riffs et surtout sur les breaks.
Autres contrastes marqués : la présence de partie de clavier et de samples sur des morceaux efficaces et bruts de décoffrage (« Change »).
Cette opposition va jusqu’à la pochette de l’album, faite de contraste ‘’blanc-noir ‘’ avec une chanteuse aux deux visages.

Vous l’aurez compris, cet album est très plaisant. Sa seule limite est la voix claire non conventionnelle  qui ne laissera pas indifférent. Personnellement, elle m’a conquise et fait du groupe, une formation à l’identité clairement définie et relativement unique. Ashes To Ashes fait également preuve d’un certain professionnalisme : la production est soignée, le son est bon, la présence de samples ne noie pas l’entièreté de l’œuvre,…
Ashes to Ashes est une nouvelle preuve que l’Italie regorge de talents musicaux qui ne demandent qu’à être connus.


Tracklist:

01. Alice's Song
02. Ballad Of The Wolf
03. Borderlines
04. Sleep
05. Paradox Of Perfection
06. Hydra
07. Change
08. Fire Of Desire
09. Empty Bottles And Tears
10. Vain
11. Home


 
Chroniqué par : ACES HIGH
 
RETOUR
+ DE LIVE REPORTS

16-06-2016
  TREMONTI + MAN THE MIGHTY + CROBOT
Theater (Heerlen, NL)

30-05-2016
  KORN / BEYOND THE BLACK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

20-02-2016
  SYMPHONY X / MYRATH / MELTED SPACE
Biebob (Vosselaar, BE)

14-02-2016
  DAGOBA / LIGHTMARE
L'Entrepôt (Arlon, BE)

 

30-12-2015
  MONARCH / BIRUSHANAH / ORNA
Magasin 4 (Bruxelles, BE)

17-11-2015
  SLAYER / ANTHRAX / KVELERTAK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

11-11-2015
  VREID / KEEP OF KALESSIN
Kultur Fabrik (Esch-sur-Alzette, LU)