;






Date de sortie : 30/03/2016

Style : Death Thrash Heavy Metal

Pays : Belgique


Note : 14/20
Bursting
“Heavy Methan (EP)”

Les sympathiques fêtards hutois sont revenus cette année avec un EP bien foutu sans prise de tête pour un bon moment entre métalleux. Comme ils le décrivent avec humour, Heavy Methan est un recueil de poésie et de finesse sauce Bursting. Après une démo et deux albums complets, cet EP permet d’offrir du nouveau matériel (Cervical 7" date déjà de 2011) et d’étancher notre soif de métal burné.

« Fans Thrower » commence avec un riff rappelant très fort le « Inquisition Symphony » de Sepultura. On retrouve le chant de Laurent Rasir qui sonne comme un vieux Destruction ou Sodom. Rien de neuf par rapport à Cervical 7", on est dans le pur thrash avec toutefois une pointe de heavy en plus. D’après leur bio, le guitariste Alekseï Makarov est un inconditionnel des soli. Moi pas. Il y en a un qui sonne progressif à mes oreilles de profane et puis un autre plus thrash. L’un me déplait, l’autre moins. Devinez lequel. Un bon riff mélodique, une dose de lourdeur death, « Striking The Cops » est bien construit, varié et intéressant. Il y a matière à faire tourner les tignasses dans le bien thrash « The Roots Of Evil ». Ce titre me rappelle à nouveau les premiers Sepultura. J’y retrouve avec plaisir des sonorités brutes et surtout cette saveur de « fait maison », tant dans le son que dans la façon dont c’est joué. Ce que je veux dire c’est que malgré un travail irréprochable de Gérald Jans au Noise Factory Studio, on est loin des trucs pompeux et hyper produits. En bref, Bursting brûle d’une flamme authentique propre à un groupe local et passionné.

A l’écoute de « See You In Action Is A Joke », on mesure pleinement que Laurent a quand même un chant bien particulier, un peu abrasif, nasillard voire criard mais qui fonctionne et leur confère une certaine originalité plus germanique que suédoise pour sûr. Un bon riff old school, le double kick de Rebhell, une touche inévitable de death metal, « The Division Ruines » réaffirme leur amour pour les classiques. Comme je n’ai jamais écouté de heavy metal, j’avoue manquer d’enthousiasme à leur délire burlesque « Heavy Methan ». J’adore le riff à la Iron Maiden (certainement pas l’œuvre du guitariste Stéphane Clavareau, lisez les profils humoristiques de chaque membre sur le site du groupe) mais pas les cris haut perchés façon NWOHBM (qui ne sont pas l’œuvre Laurent mais de guests). Ce dernier morceau ne correspond pas à mes goûts. Ceci étant dit, c’est marrant. Rien que par le nom complet du titre (« Lord Galariel, The Brave Hero Who Wants To Kill The Mighty Dragon With His Magic Sword To Save His Beautiful Princess... But Dies Under The Ass Of The Evil Beast (Because Heavy Methan Is The Law) »), on comprend l’ironie et le clin d’œil au style et à ses clichés chevaleresques.

Les thèmes abordés sur cet EP vont de l’analyse de la société (« Striking The Cops »), le serial killer américain Ed Kemper (qu’on entend en intro du morceau « The Roots Of Evil »), un brin d’analyse politique (« The Division Ruines ») et quelques autres sujets assez délurés alliant le metal et la bibine (« Fans Thrower » par exemple). L’artwork représentant une caricature du groupe illustre bien toute la dérision dont ils font preuve. C’est digne de Fluide Glacial, il y a le même esprit potache et grinçant.

On pourrait résumer Bursting, et encore plus cet EP, par bières, potes et déconnade sur fond de riffs aptes à faire headbanguer et de gros son pour montrer les horns (à défaut de montrer son cul). Et ils ont raison, rien ne sert de prendre le métal trop au sérieux, ils n’en sortiront de toute façon pas méga rockstars ni immensément riches. Ce qui est bien dommage, c’est la planète entière qui prendrait du bon temps.

Tracklist :

1. Fans Thrower
2. Striking The Cops
3. The Roots Of Evil
4. See You In Action Is A Joke
5. The Division Ruines
6. Lord Galariel, The Brave Hero Who Wants To Kill The Mighty Dragon With His Magic Sword To Save His Beautiful Princess... But Dies Under The Ass Of The Evil Beast (Because Heavy Methan Is The Law)


 
Chroniqué par : VANARKH
 
RETOUR
+ DE LIVE REPORTS

16-06-2016
  TREMONTI + MAN THE MIGHTY + CROBOT
Theater (Heerlen, NL)

30-05-2016
  KORN / BEYOND THE BLACK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

20-02-2016
  SYMPHONY X / MYRATH / MELTED SPACE
Biebob (Vosselaar, BE)

14-02-2016
  DAGOBA / LIGHTMARE
L'Entrepôt (Arlon, BE)

 

30-12-2015
  MONARCH / BIRUSHANAH / ORNA
Magasin 4 (Bruxelles, BE)

17-11-2015
  SLAYER / ANTHRAX / KVELERTAK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

11-11-2015
  VREID / KEEP OF KALESSIN
Kultur Fabrik (Esch-sur-Alzette, LU)