;






Date de sortie : 28/03/2011

Style : Thrash Metal

Pays : Brésil


Note : 8/20
Cavalera Conspiracy
“Blunt Force Trauma”

CAVALERA, un nom à jamais gravé sur la pierre angulaire de cet édifice sacré nommé metal ! Personne ne contestera que Max et son frère Iggor ont amplement participé au développement du metal dans les années 1990, notamment grâce à l'album Roots de Sepultura. S'en était alors suivi le split dudit groupe, la formation de Soulfly pour une dizaine d'années, avant que l'on puisse espérer une retrouvaille entre les deux frangins et la création de Cavalera Conspiracy, un groupe espéré par des milliers de fans depuis des années déjà. Le premier album des brésiliens, intitulé Inflikted et sorti en mars 2008 sur Roadrunner Records, s'était révélé être une petite bombe. Max s'était donné à fond pour nous trouver de nouvelles sonorités à la gratte, et Iggor n'avait pas été avare au niveau de son jeu de batterie, parant ses rythmiques de breaks monstrueux à souhait. Mais dernièrement, Max Cavalera s'est quand même curieusement ramoli, notamment sur scène pour la promotion du dernier album de Soulfly, et les spéculations et discussions par messages interposés entre lui et Andreas Kisser à propos d'une éventuelle reformation de Sepultura n'ont pas aidé le leader brésilien à redorer son blason ces derniers mois. On était en droit de se demander si le gars allait redresser la barre grâce à son dernier projet en date. C'est donc avec une grande impatience et beaucoup de curiosité que nous attendions le successeur de ce disque qui avait grandement fait parler de lui, en bien, et Blunt Force Trauma ne s'est pas fait attendre très longtemps.

Le voilà donc entre nos mains, ce joyau tant attendu ! Quel plaisir de le lancer dans la platine pour une première écoute... plaisir rapidement gâché, après seulement 34 minutes de musique, un peu peu pour une galette de metal à l'heure actuelle. Que dire sinon que l'impression retirée de cette écoute était on ne peut plus décevante... Max Cavalera donne l'impression de se reposer sur ses lauriers, pond onze titres plus banals les uns que les autres, et nous offre ça comme étant son nouveau bébé. Eh bien non, je pense qu'il est temps de dire stop et de conseiller à Monsieur Max de redescendre sur Terre et d'offrir à son public autre chose que ce qu'il a eu l'habitude d'offrir ces derniers temps. Blunt Force Trauma est une compilation des meilleurs riffs du brésilien, déposé sur une batterie pauvre qu'Iggor n'a pas eu l'habitude de nous présenter, on était même en droit de penser qu'il n'était pas capable de jouer un jeu aussi simple... Personnellement, je n'ai même pas envie de m'attarder sur l'un ou l'autre morceau, car cet album me parait totallement dénué d'intérêt, et c'est vraiment déçevant quand on sait de quelle qualité jouissait le premier opus du groupe.

Si on avait vu Soulfly lors de sa dernière tournée promotionelle, on avait bien compris que Max Cavalera n'était plus au top de sa forme, présentant à moitié bien sur scène, donnant l'impression de se faire chier comme un rat mort et laissant son public s'embourber dans les sables mouvants d'une musique sans goût ni odeur... Avec ce nouveau disque de la Conspiracy, Max continue sur sa lancée, et nous donne de plus en plus envie de lui dire « Arrête mon grand, ça ne sert à rien d'insister, on ne peut pas être et avoir été... »...

Tracklist :

01. Warlord
02. Torture
03. Lynch Mob
04. Killing Inside
05. Thrasher
06. I Speak Hate
07. Target
08. Genghis Khan
09. Burn Waco
10. Rasputin
11. Blunt Force Trauma

 
Chroniqué par : SPONGE
 
RETOUR
+ DE LIVE REPORTS

16-06-2016
  TREMONTI + MAN THE MIGHTY + CROBOT
Theater (Heerlen, NL)

30-05-2016
  KORN / BEYOND THE BLACK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

20-02-2016
  SYMPHONY X / MYRATH / MELTED SPACE
Biebob (Vosselaar, BE)

14-02-2016
  DAGOBA / LIGHTMARE
L'Entrepôt (Arlon, BE)

 

30-12-2015
  MONARCH / BIRUSHANAH / ORNA
Magasin 4 (Bruxelles, BE)

17-11-2015
  SLAYER / ANTHRAX / KVELERTAK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

11-11-2015
  VREID / KEEP OF KALESSIN
Kultur Fabrik (Esch-sur-Alzette, LU)