;






Date de sortie : 03/06/2011

Style : Metalcore

Pays : France


Note : 12/20
Fall Of Death
“Vanity Cure”

C’est après 2 EP’s et une cinquantaine de concerts à travers l’hexagone que ce groupe français vient faire parler de lui dans notre plat pays. Il s’appelle Fall Of Death. C’est qu’il lui aura fallu 5 ans pour pondre un album depuis sa création, en 2007.

Fall Of death nous vient donc avec un album de 11 titres sobrement intitulé «Vanity Cure». Le groupe s’est même permis d’inviter un membre de Black Bomb Asur un morceau. Premier constat, on a affaire a du métalcore classique tel que le font CalibanAs i Lay Dying ou encore War Of Ages. La production est soignée, le groupe est techniquement au point. Je ne suis pourtant plus trop friand de ce style, surchargé de groupes qui nous envoient des plans identiques à leurs ainés et dont l’image prend parfois trop l’ascendant sur le musical. Soit, il m’arrive quand même de hocher la tête.

Fall Of Death n’échappe pourtant pas à ce qui est dit précédemment... Les compositions sont efficaces et doivent surement prendre plus d’ampleur sur scène. Là ou des groupes font l’effort de sonner différemment et changent sensiblement les variables qui rendent ce style si particulier, il n’en est rien ici.. Ou en tout cas pas assez..

Les onze titres étant cohérents les uns avec les autres, la recette est sensiblement la même. On se retrouve ici avec des morceaux qui moulinent à coup de breakdowns et refrains chantés. Sur ce dernier, un effort pourrait être fait au niveau de la justesse. L’effort est appréciable lors des passages un peu plus calmes qui permettent de définir un univers particulier au groupe. Le quintet délivre une musique d’un qualité certaine mais  ne tente pas suffisamment de se différencier de ses influences. Si celui-ci veut élever sa musique au cran supérieur, il sera nécessaire de forcer l’originalité au niveau de la composition et de soigner le chant clair. Cela lui donnera un peu plus de caractère.

Ne vous méprenez pas, Fall Of Death n’a pas a rougir de son album. Il devrait d’ailleurs lui permettre de tourner un peu partout et on espère les voir par chez nous. Même si la frustration de ne pas entendre quelque chose de résolument plus neuf est là, Vanity Cure n’en est pas moins un bel effort.

A écouter : Wake Up, Condemned et Dead Letters

 

Tracklist : 

  1. Holy Fear
  2. Wake Up
  3. Diaries
  4. Condemned
  5. The Starless Guy
  6. Dead Letters
  7. And His Work Showed Him Her Darkness
  8. Mechanical Dreams
  9. Cure With The Evil
  10. Vanity Cure
  11. There Is Something True

 
Chroniqué par : MOSHPIET
 
RETOUR
+ DE LIVE REPORTS

16-06-2016
  TREMONTI + MAN THE MIGHTY + CROBOT
Theater (Heerlen, NL)

30-05-2016
  KORN / BEYOND THE BLACK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

20-02-2016
  SYMPHONY X / MYRATH / MELTED SPACE
Biebob (Vosselaar, BE)

14-02-2016
  DAGOBA / LIGHTMARE
L'Entrepôt (Arlon, BE)

 

30-12-2015
  MONARCH / BIRUSHANAH / ORNA
Magasin 4 (Bruxelles, BE)

17-11-2015
  SLAYER / ANTHRAX / KVELERTAK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

11-11-2015
  VREID / KEEP OF KALESSIN
Kultur Fabrik (Esch-sur-Alzette, LU)