;






Date de sortie : 02/09/2011

Style : Black Metal

Pays : Belgique


Note : 17/20
Gorath
“Apokálypsis”

Difficile pour moi de parler objectivement de la scène Black Metal belge. Cependant, je crois pouvoir affirmer que si Enthroned est le groupe le plus « culte », Gorath est le plus régulier ; en 8 années, le groupe en est déjà à son 5e album ! A chaque sortie, la bande à FLP (guitare, chant, composition) a systématiquement progressé. Il n’est donc pas surprenant qu’Apokàlypsis soit meilleur que MXCII. Par contre, ce qu’il l’est nettement plus, c’est qu’il le soit, justement, nettement !

Cette nette (décidément) progression n’est pas toujours évidente, et il vous faudra plusieurs écoutes (comme au bon vieux temps de l’avant Internet) pour apprécier à sa juste valeur les 7 morceaux à tiroirs de cette nouvelle offrande. Sur un même morceau, des ambiances TRES diverses copulent sans que cela choque (c’est particulièrement évident sur le premier morceau « Before The Throne of The Demiurge »). Cette faculté à mêler ces sensations parfois opposées, Gorath ne l’avait jamais exploitée de si belle façon. Le chant de FLP est également nettement plus convaincant que par le passé. Le leader du quatuor est ici très en colère, et a cette faculté comme E. de Watain ou J. de Glorior Belli à gueuler ET articuler, ce qui est un énorme atout ! Les arrangements présents sur « The Seven Seals » démontrent à leur tour que Gorath a mûri ; le groupe parvient en effet à superposer des pistes de guitare riches, variées et parfois un zeste dissonantes  sans jamais perdre le côté accrocheur propre à Gorath. « Wrath of Gods » est une piste instrumentale légèrement noisy permettant à l’auditeur de reprendre son souffle. « Le Porteur de La Lumière », chanté en français, se même parfaitement au reste de l’album, et le choix de la langue de Molière apporte même un petit plus à l’album, alors que d’autres se sont cassés la figure en tentant de mêler Black Metal et le français. « Beasts From The Earth and The Sea » nous propose une excellente entrée de chant scandé suivant d’un break presque shoegaze. Et encore une fois, cet enchaînement est d’une fluidité exemplaire. « Whore of Babylon » est un instrumental de qualité interprété avec justesse, tandis que « Millenium » est un jet de vitriol au visage de l’auditeur. Gorath a donc gardé le morceau le plus brutal pour la fin, et croyez-moi, on sort lessivé de cette écoute ! Lessivé mais réellement heureux de voir un groupe pour qui l’adjectif tenace signifie quelque chose.

Beaucoup parlent et prétendent alors que Gorath agit. « Apokàlypsis » est un excellent album de Black Metal qui étrangement est digeste ET osé. Ce parfait dosage entre le respect de la tradition et l’audace artistique fait qu’ Apokàlypsis trouvera grâce aux yeux de beaucoup d’adeptes de l’Art extrême. Il reste maintenant à Gorath à parfois aller plus à l’essentiel ( quelques longueurs ayant très légèrement affaiblis ce disque) pour sortir son Graal. Mais c’est là chicaner, tant Apokàlypsis fait passé Gorath d’élève appliqué à entité respectée.

Tracklist :

1. Before the Throne of the Demiurge
2. The Seven Seals
3. Wrath of God
4. Le Porteur de Lumière
5. Beasts from the Earth and the Sea
6. Whore of Babylon
7. Millennium (Thousand Years of Darkness)


 
Chroniqué par : CORVUS
 
RETOUR
+ DE LIVE REPORTS

16-06-2016
  TREMONTI + MAN THE MIGHTY + CROBOT
Theater (Heerlen, NL)

30-05-2016
  KORN / BEYOND THE BLACK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

20-02-2016
  SYMPHONY X / MYRATH / MELTED SPACE
Biebob (Vosselaar, BE)

14-02-2016
  DAGOBA / LIGHTMARE
L'Entrepôt (Arlon, BE)

 

30-12-2015
  MONARCH / BIRUSHANAH / ORNA
Magasin 4 (Bruxelles, BE)

17-11-2015
  SLAYER / ANTHRAX / KVELERTAK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

11-11-2015
  VREID / KEEP OF KALESSIN
Kultur Fabrik (Esch-sur-Alzette, LU)