;






Date de sortie : 10/04/2012

Style : Brutal Death Metal

Pays : Etats-Unis


Note : 15/20
Job For A Cowboy
“Demonocracy”

Les Américains de Job For A Cowboy n'en sont plus à leur coup d'essai, avec en neuf années de carrière trois albums, deux EP et un live à leur actif. Après un premier sept-titres et un album de deathcore un peu en dents de scie, les death métalleux de chez Metal Blade Records avaient su mettre tout le monde d'accord il y a trois de cela avec Ruination, leur premier disque vraiment convaincant. Le groupe avait pris une direction plus brutal death metal que deathcore, et ce n'était pas fait pour nous déplaire. Cette année, les cinq de l'Arizona, emmenés par le frontman originel Jonny Davy, font leur grand retour sur le devant de la scène internationale avec un nouveau disque joliment intitulé Demonocracy, attendu de pieds fermes par les détracteurs du groupe, et avec impatience par les fans de la première heure restés avec un goût de trop peu en bouche l'année passée lors de la sortie de l'EP Gloom. Jov For A Cowboy aura-t-il réussi le parti de faire mieux que la dernière fois ?

Première constatation : la formation américaine n'a rien perdu au niveau son depuis leur album précédent, que du contraire ! Demonocracy jouit d'une très bonne production, la batterie et les guitares se veulent plus tranchantes que sur Ruination, ça profite aux compositions, et « Children of Deceit » en est la preuve vivante. Un départ sur les chapeaux de roues avec ce morceau très ecclectique, qui prouve encore une fois que Job For A Cowboy fait clairement maintenant dans le brutal death technique et « complexe » plutôt que dans le deathcore basique comme à l'épique de Doom. « Nourishment Through Bloodshed » est plus rapide que son prédécesseur, mais tout aussi habile et intéressant. On appréciera particulièrement la mélodie du solo et les harmonies des guitares, beaucoup plus travaillées que par le passé. « Imperium Wolves » participe à la part groovy de cet album, Jon Rice s'en donne à coeur-joie derrière ses fûts, et son jeu de batterie se veut de plus en plus impressionnant avec les années. On notera une fois de plus l'importance des guitares mélodiques, et on imaginera aisément que l'arrivée de Tony Sannicandro à la gratte en 2011 aura été vraiment bénéfique au quintet américain. Avec « Tongueless And Bound », Job For A Cowboy nous démontre tout son savoir-faire, même sur des rythmes plus lents mais tout aussi techniques. Sur l'intégralité de l'album, les changements de rythmes sont plus nombreux que par le passé, le groupe utilise beaucoup de riffs différents dans un même morceau, mais le tout reste compact et tout à fait digeste. On aimera aussi beaucoup la puissance et la lourdeur d'un titre comme « Black Discharge », la conviction d'un « The Deity Misconception », et l'ambiance tout à fait prenante du morceau de clôture « Tarnished Gluttony », très différent des autres chansons de l'album, mais qui apporte une touche personnelle supplémentaire à la tracklist.

Avec Demonocracy, et même si le groupe ne révolutionnera pas le metal grâce à cette plaque, Job For A Cowboy réussit le pari de faire encore mieux que sur Ruination, en nous proposant un album vraiment bien écrit, plus brutal que jamais, mais aussi mélodique à souhait et puissamment ingénieux. Metal Blade Records a dans ses rangs une valeur sûre pour l'avenir, et on sera impatient d'entendre ces nouveaux morceaux en live, parce que ça doit dépoter sec !

Tracklist :

01. Children of Deceit
02. Nourishment Through Bloodshed
03. Imperium Wolves
04. Tongueless and Bound
05. Black Discharge
06. The Manipulation Stream
07. The Deity Misconception
08. Fearmonger
09. Tarnished Gluttony

 
Chroniqué par : SPONGE
 
RETOUR
+ DE LIVE REPORTS

16-06-2016
  TREMONTI + MAN THE MIGHTY + CROBOT
Theater (Heerlen, NL)

30-05-2016
  KORN / BEYOND THE BLACK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

20-02-2016
  SYMPHONY X / MYRATH / MELTED SPACE
Biebob (Vosselaar, BE)

14-02-2016
  DAGOBA / LIGHTMARE
L'Entrepôt (Arlon, BE)

 

30-12-2015
  MONARCH / BIRUSHANAH / ORNA
Magasin 4 (Bruxelles, BE)

17-11-2015
  SLAYER / ANTHRAX / KVELERTAK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

11-11-2015
  VREID / KEEP OF KALESSIN
Kultur Fabrik (Esch-sur-Alzette, LU)