;






Date de sortie : 10/05/2010

Style : Extreme Metal

Pays : Norvège


Note : 17/20
Keep Of Kalessin
“Reptilian”

Keep of Kalessin m’avait fort marqué avec Reclaim et Armada. Le choc fut encore plus gros lors d’un concert au Biebob, avec Enslaved, où la bande à Obsidian C. finit de me convaincre que Keep Of Kalessin est un groupe brillantissime. Si Kolossus n’était pas mauvais, je n’avais pas été autant enthousiaste lors de son écoute que lors de la découverte du groupe avec les albums précités. Kolossus manquait d’âme, tout simplement ; bien composé, mais très (trop) lisse à mon goût. J’étais donc curieux de savoir quelle direction allait prendre le groupe avec Reptilian.

Reptilian est en fait un bon mélange d’Armada et Kolossus. Il contient des titres furieux et particulièrement accrocheurs comme « Judgement », et d’autres tendant plus vers le Power Metal, à l’image de « Dragon Tower ». La composition et l’interprétation sont magistrales, et d’un point de vue purement musical, il n’y a rien à jeter sur Reptilian. Keep of Kalessin a le même line up depuis plusieurs années, et on sent l’équipe solide et surtout rôdée. Il se dégage d’ailleurs la sensation que le groupe fonctionne parfois en pilote automatique, tant certains passages paraissent « évidents ». Keep of Kalessin ne surprend plus, et les rares fois où le groupe expérimente, c’est pour nous présenter des passages avec des chœurs masculins ne rendant pas la musique franchement malsaine. N’allez néanmoins pas croire que cet album est une resucée de son prédécesseur ; le son me semble un rien plus agressif, la basse ressort bien mieux grâce à une distorsion bien réglée (écoutez l’intro de « Judgement » pour vous en convaincre), et le chant de Thebon me semble également meilleur ; celui-ci a enfin fini de se chercher et s’il n’est toujours pas aussi maléfique qu’Attila sur Reclaim, il se tire très bien d’affaire, et son chant est, il faut le dire, approprié à l’orientation plus efficace que le groupe a choisie. La prestation de Vyl à la batterie est toujours aussi écœurante de maîtrise et de groove ; le batteur norvégien s’impose à mon humble avis comme un des batteurs de Metal au jeu le plus complet et intéressant de ces dernières années ! Enfin, Obsidian C. apporte sa griffe en terme de composition ; jamais on ne s’ennuie tant son jeu est étonnant. Il a l’art d’ajouter un aspect épique à un riff Thrash sans que celui-ci perde de sa pêche. A une époque où les groupes potables sont légions, il n’y a que peu de musiciens possédant une vraie patte, et Obsidian C. en fait vraiment partie !

Keep of Kalessin a avec Reptilian définitivement trouvé son propre style mélangeant une base Black Metal avec du Power rendant le tout particulièrement efficace. Le groupe ne propose clairement plus de musique malsaine, mais ce qu’il a perdu en noirceur, il l’a gagné en efficacité ; cet album peut à mon avis plaire à un grand nombre de fans de Metal tant il renferme des « hits » qu’on garde en tête immédiatement. Si je reste un fan de Reclaim et de son aspect lugubre, je sais reconnaître au Keep of Kalessin actuel un talent indéniable pour composer un album de Metal extrême de  grande qualité. L’âme n’est certes plus aussi noire, mais la prestation générale est à ce point de qualité qu’on ne peut que s’incliner devant Reptilian.

 

Tracklist :

1. Dragon Iconography
2. The Awakening
3. Judgement
4. The Dragontower
5. Leaving The Mortal Flesh
6.
Dark As Moonless Night
7. The Divine Land
8. Reptilian Majesty


 
Chroniqué par : CORVUS
 
RETOUR
+ DE LIVE REPORTS

16-06-2016
  TREMONTI + MAN THE MIGHTY + CROBOT
Theater (Heerlen, NL)

30-05-2016
  KORN / BEYOND THE BLACK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

20-02-2016
  SYMPHONY X / MYRATH / MELTED SPACE
Biebob (Vosselaar, BE)

14-02-2016
  DAGOBA / LIGHTMARE
L'Entrepôt (Arlon, BE)

 

30-12-2015
  MONARCH / BIRUSHANAH / ORNA
Magasin 4 (Bruxelles, BE)

17-11-2015
  SLAYER / ANTHRAX / KVELERTAK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

11-11-2015
  VREID / KEEP OF KALESSIN
Kultur Fabrik (Esch-sur-Alzette, LU)