;






Date de sortie : 30/06/2009

Style : Metalcore

Pays : Etats-Unis


Note : 17/20
Killswitch Engage
“Killswitch Engage”

Le 10 juin dernier, j'ai eu la chance [note: merci Roadrunner Records, et Dirk notamment] de rencontrer Killswitch Engage, et plus particulèrement Howard Jones son chanteur, pour une interview exclusive lors de leur concert à l'Atelier de Luxembourg. J'avais donc eu l'occasion de questionner le frontman sur le nouvel album prêt à envahir les bacs dès le 30 juin, et même si Howard n'était pas au mieux de sa forme, j'avais pu glâner quelques informations sur ce disque que nous sommes des millions à attendre avec impatience. C'est quelques jours plus tard que j'ai eu la bonne surprise de recevoir un email de Roadrunner disant « Your new Killswitch copy is available. ». C'est donc comme un forcené que j'ai stoppé net mon travail pour me connecter et télécharger ma version promotionnelle du précieux sésame ! S'en suivirent trois écoutes successivent : la première au casque et au bureau, qui me fit penser que cet album était très surprenant de la part de Killswitch Engage. La deuxième dans la voiture sur le chemin du retour, volume à fond, qui me fit admettre que la production était énorme [note: avec Brendan O'Brien aux manettes, et Adam Dutkiewicz à la coprod, on ne pouvait en douter...] et que certains titres étaient vraiment intéressants. La troisième sur ma chaîne hi-fi, et après laquelle mon jugement fût définitif : ce nouvel album est différent, mais énorme !

Les premières sonorités de « Never Again », qui a l'honneur de donner le ton sur ce nouvel opus, sont clairement typées Killswitch, mais c'est dans les mélodies du refrain qu'on pourrait être surpris, comme je l'ai été la première fois. Et il faudra s'y faire, car la nouvelle galette éponyme des américains est truffée de refrains épiques, magistralement interprêtés par Howard Jones qui, cette fois, a mis la barre très haut ! On avait déjà eu l'occasion quelques jours plus tôt d'entendre « Starting Over » dans sa version clip video, puisqu'il s'agit du premier single de cet album. On pourrait penser à une version plus élaborée d'un « Rose Of Sharyn » dans certains riffs, mais le titre gagne encore une fois ses titres de noblesse dans le refrain catchy à mort servi sur un plateau par les grattes reconnaissables entre toutes de Joel Stroetzel et Adam D. Certains titres se démarquent vraiment sur cette playlist, comme « The Return », un petit bijou d'intensité et d'émotions où les couplets lourds et ce refrain grandiose, tant au niveau du chant que par l'apport mélodique des guitares, font de ce morceau certainement l'un des plus aboutis que le groupe ait jamais écrit. Dans un autre style, « A Light In A Darkened World » est tout ce que l'on attendait du groupe : des riffs groovy, d'autres plus rapides, des passages bien rentre-dedans, et un hymne à l'espoir que l'on chantera tous en coeur lors de la prochaine tournée ! « Take Me Away » fait aussi partie des titres marquants de ce nouvel album par leur mélodicité avancée, au même titre que « Lost ». Mais que les fans du Killswitch Engage rapide et bourrin ne s'effrayent pas trop rapidement, ils trouveront également leur compte avec des morceaux comme « Reckoning », « I Would Do Anything » ou encore « This Is Goodbye », qui apportent à leur tour la dose nécessaire de riff lourdement cadencés.

Killswitch Engage nous offre là un quatrième album impressionnant de maturité, même si celui-ci pourrait être difficilement accessible à la première écoute pour certains. Et en même temps, il me laisse l'impression de n'être qu'un album de transition, l'impression que les américains feront encore mieux la prochaine fois ! Howard Jones me le disait d'ailleurs très bien lui-même lors de cette interview : « Les meilleurs albums de Killswitch seront les prochains. » A se demander parfois si ils se rendent compte de la qualité de leurs produits... En attendant, on va bien profiter de ce nouvel opus, des tournées qui suivront et on restera attentif aux prochaines sorties du groupe, qui risquent fort bien de mettre une nouvelle fois la barre bien haut. Un conseil, si vous trouvez cet album surprenant, prenez le temps d'apprendre à le connaître, car ce serait une grosse perte pour vous que de penser que celui-ci n'est pas à la hauteur de ce que vous attendiez !

Tracklist :

01. Never Again
02. Starting Over
03. The Forgotten
04. Reckoning
05. The Return
06. A Light In A Darkened World
07. Take Me Away
08. I Would Do Anything
09. Save Me
10. Lost
11. This Is Goodbye

 
Chroniqué par : SPONGE
 
RETOUR
+ DE LIVE REPORTS

16-06-2016
  TREMONTI + MAN THE MIGHTY + CROBOT
Theater (Heerlen, NL)

30-05-2016
  KORN / BEYOND THE BLACK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

20-02-2016
  SYMPHONY X / MYRATH / MELTED SPACE
Biebob (Vosselaar, BE)

14-02-2016
  DAGOBA / LIGHTMARE
L'Entrepôt (Arlon, BE)

 

30-12-2015
  MONARCH / BIRUSHANAH / ORNA
Magasin 4 (Bruxelles, BE)

17-11-2015
  SLAYER / ANTHRAX / KVELERTAK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

11-11-2015
  VREID / KEEP OF KALESSIN
Kultur Fabrik (Esch-sur-Alzette, LU)