;






Date de sortie : 18/04/2011

Style : Death Metal

Pays : Danemark


Note : 15/20
Panzerchrist
“Regiment Ragnarok”

Ca y est, après cinq longues années d’absence, uniquement comblées par la sortie de deux compilations et un EP, Panzerchrist est enfin de retour. A l’annonce de son dégraissage de line-up après la sortie du précédent opus, Battalion Beast (2006), on s’était même demandés si ce groupe avait encore un réel avenir. Il faut dire que seuls Rasmus Henriksen (guitare) et Michael Enevoldsen (basse) sont encore de la partie aujourd’hui… On peut raisonnablement affirmer que Panzerchrist a négocié ce tournant difficile dans sa carrière assez habilement. Sans grande révolution mais en ménageant tout de même un petit parfum de nouveauté.

Avec Regiment Ragnarok, les Danois affichent un visage nettement plus death que par le passé, laissant la plupart du temps la facette « black » aux vestiaires. Voilà pour le changement majeur. A part un petit feeling sur « The Armour of Armageddon » et un chant plus aigu sur « Ode to a Cluster Bomb », les influences black se font en effet très discrètes sur ce nouvel opus. Il faut dire que le nouveau brailleur de la bande, Magnus Jørgensen, officie dans un style méga-bourrin, guttural et bien profond, bref pas vraiment black quoi. Ce qui ne l’empêche pas d’être assez convaincant ! Et malgré l’absence de cette petite variante stylistique que nous appréciions chez Panzerchrist, sachons reconnaître que le groupe fait du très bon boulot. Les rythmiques du genre « marteau-piqueur », surtout, atteignent parfois des sommets (« For the Iron Cross », « King Tiger »), et cela même en l’absence de Reno Kiilerich (remplacé par Mads Lauridsen (Konkhra)). Ca pilonne sévère, et Panzerchrist a une façon bien traditionnelle de faire sonner ce genre de parties. C’est aussi sauvage que jouissif.

Le death pratiqué par le groupe est globalement d’obédience classique, et le son fort et brut ainsi que la thématique et l’imagerie toujours très militaires suivent la même logique. Les Danois sont de vrais tâcherons et ils mettent beaucoup d’envie et de conviction dans leur musique. Ils se laissent également aller, juste ce qu’il faut, à quelques formules un peu différentes, comme ce « Feuersturm » à la structure plus élaborée et à l’ambiance évolutive, ou encore les petites mélodies glissées ci et là dans « Trenches » afin d’éviter l’ennui. A l’autre extrême, Panzerchrist se fait plaisir avec « Time For the Elite » : à peine une minute d’agression bête et méchante (avec gravity blasts en sus). C’est délicieusement primaire.

Regiment Ragnarok se tient donc fort bien. Il ne révolutionne pas grand-chose, je l’ai dit, mais dans le genre, ça appuie là où ça fait mal et c'est exécuté avec précision, talent et envie. Le groupe ne fait absolument pas de quartiers et on ne s'ennuie pas (ou très peu). On ne la fait pas à des bûcherons comme ces mecs-là, ils connaissent parfaitement les limites du style qu'ils pratiquent mais savent en retirer l'essence. En bref, c'est sans prétention ni nuance mais ça sonne vachement bien et on éprouve un plaisir coupable à l'écoute de cette galette. Panzerchrist est toujours bien vivant…et il n’a pas l’air de bonne humeur !

 

Tracklist :

1. Prevail
2. Panzer Regiment Jylland
3. Metal Tribes
4. Impact
5. For the Iron Cross
6. We March As One
7. The Armour of Armageddon
8. Ode to a Cluster Bomb
9. King Tiger
10. Feuersturm
11. Time for the Elite
12. Trenches
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
Chroniqué par : MASTEMA
 
RETOUR
+ DE LIVE REPORTS

16-06-2016
  TREMONTI + MAN THE MIGHTY + CROBOT
Theater (Heerlen, NL)

30-05-2016
  KORN / BEYOND THE BLACK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

20-02-2016
  SYMPHONY X / MYRATH / MELTED SPACE
Biebob (Vosselaar, BE)

14-02-2016
  DAGOBA / LIGHTMARE
L'Entrepôt (Arlon, BE)

 

30-12-2015
  MONARCH / BIRUSHANAH / ORNA
Magasin 4 (Bruxelles, BE)

17-11-2015
  SLAYER / ANTHRAX / KVELERTAK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

11-11-2015
  VREID / KEEP OF KALESSIN
Kultur Fabrik (Esch-sur-Alzette, LU)