;






Date de sortie : 03/06/2016

Style : Avant-garde

Pays : Norvège


Note : 15/20
Virus
“Memento Collider”

Carl-Michael Eide, mieux connu sous les pseudonymes de Czral ou Aggressor (selon le groupe dans lequel il évolue) est une figure importante de l’avant-garde norvégienne. L’air de rien, le bougre a ainsi joué un rôle-clé dans la formation ou dans les premières années de bon nombre de groupes aujourd’hui culte : Aura Noir, Dødheimsgard, Ulver, Satyricon, Ved Buens Ende et j’en passe. En 2005, il fit une étrange chute du quatrième étage d’un immeuble, qui l’handicapa au point de ne plus pouvoir jouer de la batterie : qu’à cela ne tienne, il poursuit depuis lors ses aventures en tant que chanteur, guitariste et bassiste… car oui, Czral est un homme aux multiples talents ! Cela dit, le Norvégien a tout de même dû ralentir la cadence depuis son terrible accident, exigeant de ses fans une certaine patience. Cela faisait ainsi quatre ans que nous n’avions plus eu de ses nouvelles. Il nous revient en 2016 avec son projet avant-garde barré Virus, que la plupart des observateurs considèrent comme le successeur naturel, quoiqu’un peu différent, de Ved Buens Ende.

Il ne faut à « Afield » que quelques secondes pour nous replonger dans l’univers musical si étrange et caractéristique de Virus : un long développement faisant un usage intensif des dissonances, mais de façon inventive et en couplant ces sonorités expérimentales à un groove fantastique qui rend l’ensemble autrement plus digeste que bon nombre de combos dits d’avant-garde ! Si on compare Memento Collider au dernier opus de Dødheimsgard (avec lequel il partage une parenté musicale évidente), il faut souligner également le chant de Czral, nettement plus « sage » et donc plus supportable que celui d’Aldrahn (qui, au passage, a à nouveau quitté DHG depuis lors).

Après cette entrée en matière conséquente (plus de dix minutes), Virus baisse en intensité via deux titres sur lesquels le groupe use de sa formule sans grande imagination. On est ainsi frappés par le manque de diversité par rapport au superbe The Black Flux (2008), mais aussi à Ved Buens Ende. « Dripping into Orbit » en devient carrément ennuyeux, c’est dire ! Czral et ses acolytes Einar Sjursø (batterie) et Plenum (basse) redressent heureusement la barre sur « Steamer », particulièrement dégénératif et musicalement riche, diffusant en outre une atmosphère indéfinissable, typique du groupe. Les impulsions plus lourdes sur certains passages de « Gravity Seeker » représentent, quant à elles, la seule référence indirecte au metal sur ce disque. Le solo déstructuré et l’ambiance, impeccables, nous font penser qu’il aurait fallu davantage de titres de ce genre ! Enfin, le trio clôture l’album avec son titre le plus exigeant car très expérimental, « Phantom Oil Slick » (où vont-ils chercher ces titres ?!). Il faut, là encore, souligner l’étonnante capacité de Virus à injecter du groove même dans les environnements les plus hostiles. En résumé, Memento Collider confirme le statut d’OVNI du groupe norvégien et les amateurs de musique décalée et groovy à la fois y trouveront leur compte, sans que le sommet The Black Flux n’en soit pour autant égalé.

Je conclurai par une observation : même si les trois musiciens sont évidemment excellents, il est curieux de constater que la guitare de Czral est finalement l’élément le moins intéressant de l'ensemble, nonobstant le fait que c'est elle qui amène la dissonance. L’expressivité est surtout véhiculée au travers de la basse de Plenum et le jeu subtil et jazzy (même si selon l'aveu de Czral, aucun des membres du trio n'est amateur de jazz !) de Sjursø. Heureusement, le groupe a eu l’intelligence d’opter pour une production organique qui permet de profiter pleinement de toutes les nuances du jeu de ces deux hommes.


Tracklist :

1. Afield

2. Rogue Fossil

3. Dripping into Orbit

4. Steamer

5. Gravity Seeker

6. Phantom Oil Slick



À ÉCOUTER EN PRIORITÉ : "Afield", "Gravity Seeker"

 
Chroniqué par : MASTEMA
 
RETOUR
+ DE LIVE REPORTS

16-06-2016
  TREMONTI + MAN THE MIGHTY + CROBOT
Theater (Heerlen, NL)

30-05-2016
  KORN / BEYOND THE BLACK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

20-02-2016
  SYMPHONY X / MYRATH / MELTED SPACE
Biebob (Vosselaar, BE)

14-02-2016
  DAGOBA / LIGHTMARE
L'Entrepôt (Arlon, BE)

 

30-12-2015
  MONARCH / BIRUSHANAH / ORNA
Magasin 4 (Bruxelles, BE)

17-11-2015
  SLAYER / ANTHRAX / KVELERTAK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

11-11-2015
  VREID / KEEP OF KALESSIN
Kultur Fabrik (Esch-sur-Alzette, LU)