Attention : sortie de poids-lourds !
Partagez cette interview sur FacebookTéléchargez une version PDF de cette interview !
Rock'N'Balls Interview
Read the English version

"Attention: sortie de poids-lourds !"

Entretien avec Danny Schuler (batterie)
Interview, traduction et édition par Sponge

 
Qui n'a jamais entendu parler de Biohazard au sein de la scène metal internationale ? Toi, là au fond ?! Allez, tu dégages ! Les auteurs d'albums devenus cultes comme Urban Discipline en 1992 ou Kill Or Be Killed en 2003 s'étaient quitté sur une note amère en 2005, laissant leurs fans désemparés. En 2008, on apprenait avec plaisir que le groupe était de retour sur les routes, et un peu plus tard qu'ils avaient enfin décidé de se remettre au travail pour nous pondre une nouvelle plaque encore plus lourde et puissante que leurs derniers méfaits. C'est début 2012 que sortira donc sur Nuclear Blast Reborn In Defiance, le nouveau bébé (c'est le cas de le dire, au vu de la pochette de l'album) des fils de Brooklyn qui promettent à leurs fans, même si Evan Seinfeld, leur chanteur/bassiste originel, a quitté la barque il y a peu, de leur offrir une nouvelle claque digne de ce nom en live.

Sponge (Rock'N'Balls): Hello Danny, alors comment se porte Biohazard pour l'instant ? Est-ce que le groupe est sur la route au moment où tu réponds à mes questions ?

Danny Schuler: Hello ! Non, on est à la maison. La nouvelle tournée débutera en janvier.

S: Vous faites donc la promotion d'un nouvel album de Biohazard qui verra le jour en Janvier 2012 ! Et ce disque est le premier en sept ans ! Pourquoi avoir attendu si longtemps entre deux albums ?

Danny: C'est simple, on avait splitté en 2003.

S: Ce nouvel album qui doit sortir s'intitule Reborn in Defiance. Quel sens le groupe donne-t-il à ce titre ? Et comment l'avez-vous choisi ?

Danny: Reborn In Defiance représente en quelque sorte le combat que nous avons toujours traversé. Pour je ne sais quelle raison, on se bat toujours contre quelque chose !

S: Et que dire de ce foetus sur la pochette de l'album ? Quel est le lien entre cette photo et le titre de l'album ?

Danny: La pochette du disque représente un bébé dans le ventre de sa mère, avec le symbole Biohazard sur son coeur. A vous de comprendre le sens de tout ça.

S: Vous avez choisi de bosser avec Toby Wright (qui avait précédemment travaillé avec des groupes comme Metallica, Alica In Chains, Korn, Soulfly, Primus or Fear Factory) comme producteur pour ce nouvel album. Pourquoi avoir fait ce choix ? Etait-il le producteur évident pour ce disque, selon vous ?

Danny: Quand le groupe s'est reformé en 2008, on ne prévoyait pas du tout de composer un nouvel album. Mais avoir tourné un moment, on avait envie de le faire, et on a commencé à interroger des gens autour de nous. Toby nous a tout de suite fait savoir qu'il voulait être de la partie. On est tous fans des albums qu'il a produits, donc ça tombait sous le sens pour nous.

S: Selon moi, un des aspects les plus importants de ce nouvel album est que le son est beaucoup plus lourds que celui des albums précédents. Toby Wright est-il à la base de ce nouveau son, ou est-ce quelque chose que vous aviez déjà travaillé ensemble avant d'entrer en studio ?

Danny: On savait en entrant en studio qu'on voulait un meilleur producteur et un son plus gros lors de l'enregistrement, oui. Mais Toby a clairement été d'une très grande aide pour finaliser cette envie.

Biohazard

S: Après sept années depuis votre dernier album studio, avez-vous abordé les sessions d'écriture différemment pour ce nouveau disque, ou avez-vous travaillé de la même manière, avec les mêmes lignes directrices, pour trouver votre nouvelle musique ?

Danny: En fait, ça s'est fait au fur et à mesure qu'on bossait, vraiment. On a commencé par jammer sur des trucs tous ensemble, puis certains d'entre-nous ont apporté des idées sur lesquelles il avait bossé chez lui, et ensuite on a enregistré des démos pour voir ce qu'on aimait vraiment dans tout ça. C'était difficile, après toutes ces années, de réapprendre comment travailler à nouveau ensemble.


« Reborn In Defiance représente en quelque sorte le combat que nous avons toujours traversé. Pour je ne sais quelle raison, on se bat toujours contre quelque chose ! » (Danny Schuler)

S: Si tu compares le Biohazard qui avait composé Urban Discipline en 1992 et celui d'aujourd'hui, quelles seraient, selon toi, les différences principales pour les fans qui viendront vous voir en live en 2012 ?

Danny: Hormis le line-up, rien n'a réellement changé. Aujourd'hui, on a l'impression de représenter plus que jamais ce qu'on voulait représenter. Mais évidemment, on a tous grandi et évolué avec les années.

S: Et d'un point de vue différent, penses-tu que le public en général, aux Etats-Unis mais aussi en Europe, est resté le même que celui pour lequel vous jouiez il y a tant d'années, ou penses-tu que les auditeurs ont changé en 2011 ?

Danny: Rien n'est le même qu'il y a 20 ans ! On a beaucoup de chance d'avoir des fans aussi loyaux qui nous ont toujours soutenu contre vents et marrées !

S: En juin dernier, vous avez annoncé le départ d'Evan Seinfeld du groupe, Evan qui était un des membres fondateurs de Biohazard en 1987 ! Peux-tu nous dire pourquoi vous avez décidé de vous séparer ? Et était-ce quelque chose de facile à faire ?

Danny: C'est lui qui a décidé de quitter le groupe. On ne l'a pas viré, il est parti et je n'ai plus entendu parler de lui depuis. Non, ça n'a pas été facile de perdre un membre originel du groupe, mais on en a vu d'autres durant notre carrière. C'est vraiment dommage qu'on ne puisse pas offrir le line-up originel à nos fans, mais on va quand même leur donner quelque chose de bien, définitivement.

Biohazard

S: Etes-vous toujours à la recherche d'un remplaçant pour Evan, puisque Scott Roberts semble de pas être resté avec vous après les deux concerts qu'il a récemment joués à vos côtés ?

Danny: Non, Scott est toujours avec nous, finalement.

S: Pendant la création de ce nouvel album, vous avez déclaré qu'il serait dédicacé au frontman de Type O Negative, Peter Steele, qui est décédé en avril 2010. Pourquoi avoir choisi de lui rendre un tel hommage ? Etait-il réellement important pour le groupe ?

Danny: C'est Peter qui a donné son nom à notre groupe, et il était un vrai héro pour tous les gamins qu'on était à Brooklyn, nous qui rêvions de faire partie d'un groupe de metal un jour. Il était le premier, c'était un génie, et il nous manquera toujours.

S: Depuis 1988, Biohazard a bossé avec Maze Records, Roadrunner Records, Warner Music, Polygram, Steamhammer, Metal Blade, SPV et maintenant Nuclear Blast ! C'est dingue, les mecs ! Je n'ai jamais vu un groupe changer autant de fois de label ! Pourquoi avez-vous toujours besoin de changer, comme ça ? Est-ce juste un problème de business ?

Danny: Je n'en ai aucune idée. Mais je pense qu'on a signé plus de contrats dans notre vie que Donald Trump !


« C'est vraiment dommage qu'on ne puisse pas offrir le line-up originel à nos fans, mais on va quand même leur donner quelque chose de bien, définitivement. » (Danny Schuler)

S: En janvier prochain, Biohazard fera donc partie du Persistence Tour en Europe, et jouera avec des groupes comme Suicidal Tendencies, Terror et Walls of Jericho ! Etes-vous contents de revenir en Europe, et est-ce quelque chose de spécial pour vous de jouer dans notre pays, la Belgique ?

Danny: L'Europe est clairement l'endroit où l'on préfère jouer, et la Belgique est comme une deuxième maison pour nous. Et c'est toujours un grand honneur de partager la scène avec des groupes comme eux !

S: Puisque vous faites partie de la scène interntionale depuis maintenant près de 25 ans, vous avez vu beaucoup de groupes apparaître et certains disparaître presqu'aussitôt ! Quels sont les groupes pour lesquels vous avez le plus de respect, et pourquoi ?

Danny: Je respecte les groupes qui respectent assez leurs fans pour ne pas les traiter comme des idiots qui ne font qu'acheter toute la merde qu'ils produisent. Sans les fans, nous ne sommes absolument rien. On leur doit tout, et on leur doit surtout d'être toujours au top de nos capacités.

S: Une question rituelle sur Rock'N'Balls : quel serait ton Top 3 des meilleurs albums de metal de tous les temps, et pourquoi ?

Danny: C'est une question très difficile ! Je dirais Master of Reality de Black Sabbath, Paranoid de Black Sabbath également, et Retaliation de Carnivore.

S: Eh bien merci beaucoup, Danny, pour cette interview, c'est vraiment cool de vous savoir de retour, les gars ! As-tu un dernier mot pour vos fans et nos lecteurs ici en Belgique et partout ailleurs ?

Danny: On est très impatients de revoir tous !

Biohazard







Lire la version française

"Warning: heavyweights coming back!"

Conversation with Danny Schuler (drums)
Interview and editing by Sponge

 
Who has never heard about Biohazard in the international metal scène? You at the back?! Well, get out of here! The fathers of some now being cult records like Urban Discipline in 1992 or Kill Or Be Killed in 2003 parted ways on a bitter taste in 2005, letting their fans just helpless. In 2008, we heard with pleasure about the band's reunion, back on the roads, and some times later that the guys were working again together to lay down a new disc, even more heavy and powerful than their last ravages. In the beginning of 2012, this new record from the sons of Brooklyn, called Reborn In Defiance, will come out, and the band promised to their fans, even if the original singer/bassist Evan Seinfeld has left the band not a long time ago, to offer them some new really kicking ass shows.

Sponge (Rock'N'Balls): So first of all, how are you for the moment? Is the band on the road as you're answering to these questions?

Danny Schuler: We're home, tour starts in January.

S: You are promoting a new Biohazard record coming out in January! And this record is the first one in seven years! Why did you wait so long between two albums?

Danny: In fact, we simply broke up in 2003.

S: This new-coming record is called Reborn in Defiance? What's the band's meaning to this title? And how did you choose it?

Danny: Reborn In Defiance kinda represents for us the struggle we've always gone through. For some reason we're always battling something!

S: What about that foetus on the cover of the CD? What's the link between the picture and the title of the album?

Danny: The album cover shows a baby in the womb with a biohazard symbol over it's heart. You figure it out.

S: You chose Toby Wright (who previously worked with great bands like Metallica, Alica In Chains, Korn, Soulfly, Primus or Fear Factory) as the producer to work on this new record. Why did you make that choice? Was he your obvious choice as a producer?

Danny: When we first got back together in 2008 we weren't really planning on doing a new record yet. After we toured for a while we knew we wanted to do one, so we started asking around. Toby stepped up and said he was in. We're all fans of the records he's done, so it made sense.

S: One of the most important aspects of this new record, according to me, is that heavy sound that's really more powerfull that on your previous records. Is Toby Wright at the roots of this new sound, or is this something you've already worked as a band before entering the studio?

Danny: We knew going in that we wanted a better produced and heavier sound for the recording, yeah. Toby was huge in helping us achieve that.

Biohazard

S: After seven years since your last studio record, did you approach the writing sessions differently to write this new album, or did you use the same techniques and guidelines to find your new music?

Danny: We were figuring it out as we went along, really. We started jamming on stuff all in the room, then some of us brought in some stuff we were working on at home, then we started demoing stuff to figure out what we liked. It was tough, after all these years, re-learning how to work together again.


« Reborn In Defiance kinda represents for us the struggle we've always gone through. For some reason we're always battling something! » (Danny Schuler)

S: If you compare the Biohazard who released Urban Discipline in 1992 and today's Biohazard, what would be, according to you, the main differences for the fans who will come and see you live in 2012?

Danny: Aside from the lineup, not much has really changed. It feels like now we represent what we started out to do more than ever. Obviously we've all grown and evolved.

S: And from a different point of view, do you think that the crowds in general, in the States and in Europe, stayed the same that you used to play for twenty years ago, or do you think that the listeners turned different in 2011?

Danny: Nothing is the same as 20 years ago! We are very fortunate to have very loyal fans who have stuck by us through thick and thin.

S: Last June, you've announced the departure of Evan Seinfeld from the band, Evan who was a former member of the band since 1987! Can you tell us why you decided to part ways with him? And has it been an easy thing to do?

Danny: He quit the band. We didn't fire him, he left and I haven't heard from him since. It hasn't been easy, losing an original member of the band, but we've been down this road before. It's a shame that we can't give the fans the original band anymore, but we are going to be giving them something great, definitely.

Biohazard

S: Are you still searching for a permanent replacement to Evan, as Scott Roberts seemed not to stay in the band after the two shows he recently did with the you?

Danny: Scott is with us.

S: During the creation of this new record, you said that it would be dedicated to Type O Negative frontman Peter Steele who died in April 2010. Why did you choose to do such an homage to him? Was he really important to the band?

Danny: Pete named the band, Pete was a huge hero to all us kids in Brooklyn who were dreaming of being in a heavy band one day. He was the first, he was a genius, and he will be missed.

S: Since 1988, Biohazard worked with Maze Records, Roadrunner Records, Warner Music, Polygram, Steamhammer, Metal Blade, SPV and now Nuclear Blast! That's fucking crazy guys! I've never seen a band who changed so much of label! Why do you always need to change like that? Is it just a business issue?

Danny: I have no idea. But I know that we've signed more contracts that Donald Trump!


« It's a shame that we can't give the fans the original band anymore, but we are going to be giving them something great, definitely. » (Danny Schuler)

S: Next January, Biohazard will be part of the Persistence Tour in Europe, playing with bands like Suicidal Tendencies, Terror and Walls of Jericho! Are you happy to come back here in Europe, and is it something special for you to come and play in our country of Belgium?

Danny: Europe is one of our favorite places to play, and Belgium is like a second home for us. Always an honor to share the stage with great bands!

S: As you are now part of the international scene for nearly 25 years, you've seen a lot of bands appearing and some of them disappearing! What are the bands you have the more respect for, and why?

Danny: I respect the bands that respect their fans enough to not treat them like idiots who will buy any crap they produce. Without fans, we are nothing. We owe it to them to always be the best we can.

S: Traditionnal question on Rock'N'Balls: what would be your Top 3 best metal albums ever, and why?

Danny: That's a tough question! Black Sabbath's Master of Reality, Black Sabbath's Paranoid, Carnivore's Retaliation.

S: Well thanks a lot for this interview, it's really cool to see you back, guys! Do you have a last word for your fans and our readers here in Belgium and everywhere else?

Danny: Can't wait to see you all!

Biohazard




Interviewé par : SPONGE
 
RETOUR
 
+ DE LIVE REPORTS

16-06-2016
  TREMONTI + MAN THE MIGHTY + CROBOT
Theater (Heerlen, NL)

30-05-2016
  KORN / BEYOND THE BLACK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

20-02-2016
  SYMPHONY X / MYRATH / MELTED SPACE
Biebob (Vosselaar, BE)

14-02-2016
  DAGOBA / LIGHTMARE
L'Entrepôt (Arlon, BE)

 

30-12-2015
  MONARCH / BIRUSHANAH / ORNA
Magasin 4 (Bruxelles, BE)

17-11-2015
  SLAYER / ANTHRAX / KVELERTAK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

11-11-2015
  VREID / KEEP OF KALESSIN
Kultur Fabrik (Esch-sur-Alzette, LU)