Anaal Nathrakh / Otargos

Saint-Sauveur (Lille, FR)

Earl n'est pas le seul à avoir sa liste de choses à faire. Moi, pas question de karma à soigner, mais plutôt de manquement à combler. Quand j'ai appris qu'Anaal Nathrakh allait jouer à Lille, dans une chouette salle, et en plus gratuitement, il était évident que c'était l'occasion rêvée de biffer « entendre Submission is For The Weak  en concert » de ma To Do List. La date du mercredi 6 mars fut donc fluottée, soulignée, surlignée, entourée et tatouée dans mon cerveau.

Le trajet en voiture, habituellement sans histoire, aura été suffisamment long pour énerver ses occupants ; nous avons en effet mis 3 heures pour pénétrer Lille et arriver à la salle Saint-Sauveur. Nous arrivons donc en retard pour voir le début d'Otargos. Pour l'occasion, les Français la jouent sobre ; les armures et le corpse paint sont donc restés dans les backstages. C'est vraiment étrange de voir Otargos tout nu, d'autant plus que le groupe a toujours eu un sens de l'esthétisme poussé. Heureusement, le groupe assure musicalement. Le Black Metal froid et quelque peu (volontairement) aseptisé passe très bien l'épreuve du live. Le quatuor a de plus un excellent son où chaque riff est compréhensible. Le chant, certes linéaire, est bien exécuté. Alors qu'Otargos m'a toujours laissé de marbre sur album, le groupe parvient à me donner envie de réécouter son dernier album. Mission accomplie donc pour les Bordelais qui aura pu compter sur le soutien d'un public qui n'aura pas boudé la première partie (il y avait déjà plu ou moins 200 personnes présentes pendant le set des Français).

Lorsqu' Anaal Nathrakh monte sur scène, je suis heureux tel un gamin sur le point d'ouvrir son cadeau de Saint-Nicolas. Heureux de voir le meilleur groupe de musique extrême de ces dix dernières années, tout simplement. Si les 3 derniers albums d'AN ne m'avaient pas donné le grand frisson, des disques comme The Codex Necro, When Fire Rains Down From The Sky ou encore Eschaton m'avaient vraiment marqué. Vous savez, ce genre de disque que vous écoutez tous les jours au moins une fois pendant des années, comme au bon vieux temps. Le sourire fait vite place à une petite larme lorsque les premiers cris retentissent. Dave Hunt a une puissance vocale absolument hallucinante ! Tu peux souffrir de calvitie, avoir des lunettes, un petit bide et en même temps être le mâle le plus dominant de la soirée si tu cries comme ça. Ou plutôt COMME CELA. Ce chant n'est pas d'outre-tombe ou stellaire. Il est humain, terriblement humain. C'est cela qui différencie Anaal Nathrakh du reste de la scène Black Metal. Anaal Nathrakh est tangible, concret. C'est un pur concentré du pire. Les émotions sont vraies, non métaphorisées ou théâtralisées. Cette violence, on la ressent. Et étrangement, elle fait du bien. Le public est souriant, jovial, le stage diving est respectueux, il n'y a pas ici d'animaux. Mon bonheur fut total pendant l'interprétation de « Submission is For The Weak » et le cri démentiel («  Die on your knees »). Le groupe piochera d'ailleurs très astucieusement dans toute sa discographie ; il était donc impossible de quitter la salle en tirant la gueule (si c'est le cas, je vous conseille d'aller chez le médecin pour une prescription de Xanax).

Il est franchement inimaginable de reprocher quoi que ce soit à Anaal Nathrakh ce mercredi 6 mars 2013. Le son était immense, le chant de Dave V.I.T.R.I.O.L. Hunt extrême et puissant (chapeau sur les passages chantés !), le public très présent (approximativement 350/400 personnes), le tout dans un lieu très convivial. Des concerts comme ça, on en redemande. J'aurais payé 25 euros pour mon ticket que j'aurais tenu exactement le même discours. Anaal Nathrakh a tout explosé (des octuplés sortant par voie naturelle n'auraient pas fait mieux), Otargos a assuré, et le public a été à la hauteur. Il ne nous reste plus qu'à attendre patiemment le Metal Méan (qui aura lieu fin août en Wallonie), à se retaper toute la discographie d'Anaal Nathrakh et à mettre les petites barres sur le calendrier !



Chroniqué par : CORVUS
 
RETOUR
+ DE LIVE REPORTS

16-06-2016
  TREMONTI + MAN THE MIGHTY + CROBOT
Theater (Heerlen, NL)

30-05-2016
  KORN / BEYOND THE BLACK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

20-02-2016
  SYMPHONY X / MYRATH / MELTED SPACE
Biebob (Vosselaar, BE)

14-02-2016
  DAGOBA / LIGHTMARE
L'Entrepôt (Arlon, BE)

 

30-12-2015
  MONARCH / BIRUSHANAH / ORNA
Magasin 4 (Bruxelles, BE)

17-11-2015
  SLAYER / ANTHRAX / KVELERTAK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

11-11-2015
  VREID / KEEP OF KALESSIN
Kultur Fabrik (Esch-sur-Alzette, LU)