Cannibal Corpse / Devildriver / The Black Dahlia Murder / Hour Of Penance

Trix (Antwerp, BE)

C'est une bien belle affiche qui nous est proposée ce soir-là à Anvers, avec une tête d'affiche évidente, Cannibal Corpse, qui ne décevra probablement personne, tant le groupe a su se forger une réputation de fer de lance du death metal old school, mais aussi Devildriver et The Black Dahlia Murder, tous les deux en préparation de nouveaux albums, et qui risquaient fort de nous mettre la claque, comme souvent en live.

Pour ouvrir le bal et chauffer la salle, les organisateurs avaient choisi les Italiens de Hour of Penance. On connaissait déjà ce groupe pour avoir pondu cinq albums studios en dix années d'existence, mais on n'avait rarement eu l'occasion de les voir chez nous, et ce show n'aura peut-être pas été la meilleure motivation pour avoir envie de les revoir. Certes, les gars connaissent leur musique sur le bout des doigts et s'en acquittent très bien sur scène, mais le tout reste très statique, il ne se passe pas grand chose pendant les morceaux, et ça en devient vite lassant. Hour of Penance aura cependant probablement contenté les quelques fans venus pour eux, et aura un peu excité la foule pour la suite des hostilités.

La prestation que j'attends certainement le plus ce soir-là était sans aucun doute celle de The Black Dahlia Murder, qui m'avait laissé un souvenir impérissable lors de leur dernier passage au Graspop Metal Meeting, et ma rencontre avec le frontman Trevor Strnad fait clairement partie des moments les plus cools que j'ai passés en interview ! A quelques mois de la sortie de leur nouvelle plaque intitulée Everblack, prévue pour juin prochain, les Américains ne sont pas venus pour la jouer fine, et entament leur set avec les deux premiers titres de Ritual, « A Shrine To Madness » et « Moonlight Equilibrium », et autant vous dire que c'est la guerre d'emblée ! Le groupe a encore évolué d'un cran en live, maîtrise parfaitement sa mise en place, et déchire son public dès les premiers riffs. On aura ensuite droit à deux titres d'un album plus ancien, Miasma, sorti en 2005, un retour aux sources rapide avant de revenir à du plus récent avec « On Stirring Seas Of Salted Blood », qui nous passe dessus avec lourdeur. On aura droit à un set très varié, dans lequel Nocturnal et Deflorate ne seront évidemment pas oubliés : le trio « What A Horrible Night To Have A Curse » / « Necropolis » / « Everything Went Black » fera office de rouleau compresseur pour nous achever, avant de conclure sur un excellent « I Will Return », une super ambiance pour terminer la prestation de The Black Dahlia Murder, qui nous aura encore mis une belle claque. C'est sûr, ce groupe est devenu une référence dans son style, et il faudra encore compter sur eux pendant bien des années !

La venue de Devildriver était quant à elle sujette à interrogation, car les derniers lives du groupe en Belgique avaient été moyennement bien accueillis par la critique, surtout en ce qui concerne le chant de Dez Fafara, souvent un peu trop faiblard et pas assez assuré. Et ce concert fût finalement une bonne surprise, car le frontman assurera comme une bête, avec une présence toujours assez charismatique sur scène, et une bonne humeur qui faisait plaisir à voir. C'est « End Of The Line » qui démarrait de façon magistrale cette prestation très costaude, et le publique se déchaînait déjà, prêt à en découdre et à essayer de battre le record du plus énorme circle-pit, comme Devildriver a eu l'habitude de le faire. La surprise aura certainement été de n'entendre que très peu de titres des deux derniers disques du groupe, Pray For Villains et Beast, à part l'excellent « Dead To Rights » qui allait pourtant faire son petit effet. Dez Fafara ne serait-il pas satisfait du résultat de ces deux disques ? Ce n'est en tout cas pas l'impression qu'il nous avait donné en interview lors de nos dernières rencontres, et c'est assez surprenant de ne pas retrouver plus de ces morceaux dans la setlist. C'est en tout cas les chansons tirées de The Last Kind Words, comme « These Fighting Words », « Head On To Heartache » ou encore « Not All Who Wander Are Lost » qui mettront le plus de bordel dans la scène, avec un public enragé mais relativement respectueux, après avoir écouté les sages conseils du Père Dez qui avait expressément demandé « Let's split this pit BUT please, no fucking hardcore kickboxing, no fucking hitting someone else in the face, we are brothers and sisters, so let's make this huge circle pit the good way! » , ce que j'ai personnellement beaucoup apprécié. Un excellent concert de Devildriver donc, dans une atmosphère très positive, et une setlist puissante, qui se terminera sur le terrible « Clouds Over California », peut-être le meilleur moment du concert.

La tête d'affiche de ce soir-là était donc Cannibal Corpse ! Les maîtres du death metal old-school étaient de retour dans nos contrées pour ascéner une nouvelle fois sa musique à un public toujours aussi nombreux. N'étant pas réellement fan du groupe et ne connaissant pas très bien leur discographie, je me suis laissé aller à l'écouter comme un néophyte, et il faut bien dire que le résultat était évidemment à la hauteur des attentes pour les aficionados de ce style. George Fisher et ses accolytes n'ont pas perdu leur savoir-faire, ni son cou monté sur rotule pour ledit frontman ! Ce gars manipule sa tignasse avec un talent rare, et ce pendant l'intégralité du set, moi je dis : Respect ! Je ne tirerai pas l'un ou l'autre titre en particulier de la prestation du groupe, n'étant pas assez familier avec leur oeuvre, mais l'impression générale que j'en retirera sera évidemment positive, Cannibal Corpse n'ayant plus grand chose à prouver quant à sa capacité à tout détruire sur son passage, dans un style old school qui fait apparemment toujours se déplacer les fans en masse, et c'est tant mieux pour la famille du metal en général !

L'affiche de ce 23 février à Anvers était donc assez exceptionnelle, tant par sa composition que par la qualité de ses prestations. Il ne nous restera plus qu'à attendre la sortie des nouveaux albums de Devildriver et The Black Dahlia Murder dans les prochains mois pour avoir l'occasion de revenir les applaudir en live lors de leurs prochains passages, pour lesquels nous seront évidemment présents !



Chroniqué par : SPONGE
 
RETOUR
+ DE LIVE REPORTS

16-06-2016
  TREMONTI + MAN THE MIGHTY + CROBOT
Theater (Heerlen, NL)

30-05-2016
  KORN / BEYOND THE BLACK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

20-02-2016
  SYMPHONY X / MYRATH / MELTED SPACE
Biebob (Vosselaar, BE)

14-02-2016
  DAGOBA / LIGHTMARE
L'Entrepôt (Arlon, BE)

 

30-12-2015
  MONARCH / BIRUSHANAH / ORNA
Magasin 4 (Bruxelles, BE)

17-11-2015
  SLAYER / ANTHRAX / KVELERTAK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

11-11-2015
  VREID / KEEP OF KALESSIN
Kultur Fabrik (Esch-sur-Alzette, LU)