Dagoba / Lightmare

L'Entrepôt (Arlon, BE)

Quoi de mieux que de passer la Saint Valentin à un concert de metal ? C’est ce que proposait l’Entrepôt d’Arlon ce dimanche 14 février avec une affiche 100% française, à savoir Dagoba et Lightmare en première partie. Il fait vraiment caillant ce soir-là mais l’énergie de nos amis français n’a pas tardé à nous réchauffer.

Même si la date n’est pas sold out, le public a répondu présent et ce, dès l’arrivée de Ligthmare sur scène. Originaire de Longwy, Lightmare est un groupe de heavy metal qui délivre une musique à la fois énergique et avec pas mal de groove, le tout dans un esprit plutôt bon enfant. Le groupe aura droit à 40 minutes de show et, comme le dira le chanteur Aubry, semble particulièrement fier de fouler les planches de l’Entrepôt et d’ouvrir pour Dagoba. Le groupe fait preuve d’une belle énergie juvénile mais aussi un peu naïve (si je ne me trompe, les musiciens me paraissent bien jeunes et cela se ressent dans leur show). Même si le public ne répond pas en masse à tous les appels du chanteur, les gens semblent apprécier la prestation du quintet. Ceux-ci n’hésiteront pas à reprendre « Ti Amo » d’Umberto Tozzi pour l’occasion en version plus lourde et avec un côté cliché assumé. Le son, même s’il reste bon, ne bénéficie pas d’une bonne clarté et sonne étouffé, notamment sur les guitares. Cela ne perturbera heureusement pas le groupe qui jouera de manière décomplexée et enchaînera les vannes durant son set, preuve qu’ils se sentent à l’aise et qu’ils se font plaisir.

Après une petite pause de 30 minutes, les lumières s’éteignent et font place à l’intro du concert de Dagoba : la musique du film Dracula de Coppola. C’est une ambiance tout de suite plus pesante qui s’installe dans la salle. Dagoba arrive en pleine forme (qui en aurait douté ?) pour nous botter les fesses. Le groupe va enchaîner des morceaux du dernier album Tales Of The Black Dawn et ses classiques dans une set-list, en somme, prévisible mais rondement bien menée. « Black Smokers », « Born Twice », « The Sunset Curse », ou encore« The Great Wonder » (où Shawter démontre tous ses talents de chanteur) pour ne citer que les plus connues. Tous ces morceaux sont joués sans temps mort et montrent un Dagoba maîtriser son répertoire de A à Z. Un unique rappel comprenant notamment « The Things Within » viendra clôturer la soirée. Si Lightmare n’avait pas bénéficié d’une qualité de son optimale, Dagoba peut se vanter d’avoir un ingé son qui connaît le groupe par cœur, tant le son était bon et respectait la musique des Marseillais.

Un concert de Dagoba, c’est toujours puissant et bien exécuté. Shawter, naturellement charismatique, se promène sur tous les côtés de la scène. Z et Werther alternent leurs places de temps à autre et s’occupent de backing vocals plutôt musclés tandis que Franky, derrière sa batterie imposante, rythme la cadence de manière impartiale et carrée.

Shawter, tel un chef d’orchestre, mène d’une main de maître un public acquis à sa cause. Lorsqu’il lui demande de bouger, il bouge. Quand il lui demande de lever les bras et de chanter, il le fait à l’unanimité. Suivant ses ordres, le public fera deux walls of death et sur le dernier morceau du concert (et toujours à la demande Shawter), certains fans feront même un circle pit autour de la sono (ce qui tend à devenir une habitude aux concerts de Dagoba). Le groupe voulait du lourd, le public lui en a donné.

C’est après un concert un poil trop court de 1h15 que Dagoba finit sous les nombreux applaudissements des spectateurs. Shawter en profitera pour faire un slam mené par quelques fans qui le conduiront directement au bar. C’est un peu plus tard que Franky, toujours aussi disponible et sympathique, viendra rejoindre les derniers fans restés pour boire un verre afin de discuter et prendre quelques photos. Au final, c’est une très belle soirée que nous avons passée aux côtés de Dagoba (et de Lightmare aussi) dans une salle qui leur convient totalement.



Chroniqué par : PROPHET
 
RETOUR
+ DE LIVE REPORTS

16-06-2016
  TREMONTI + MAN THE MIGHTY + CROBOT
Theater (Heerlen, NL)

30-05-2016
  KORN / BEYOND THE BLACK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

20-02-2016
  SYMPHONY X / MYRATH / MELTED SPACE
Biebob (Vosselaar, BE)

14-02-2016
  DAGOBA / LIGHTMARE
L'Entrepôt (Arlon, BE)

 

30-12-2015
  MONARCH / BIRUSHANAH / ORNA
Magasin 4 (Bruxelles, BE)

17-11-2015
  SLAYER / ANTHRAX / KVELERTAK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

11-11-2015
  VREID / KEEP OF KALESSIN
Kultur Fabrik (Esch-sur-Alzette, LU)