DEVIN TOWNSEND

Biebob (Vosselaar, BE)

Découvert aux hasards des écoutes de l’émission Metalopolis sur Studio Brussel, Devin Townsend m’avait directement marqué. C’était alors l’époque d’ Ocean Machine et Infinity et je peux affirmer que si on devait m’envoyer sur une île déserte, mon seule volonté serait d’avoir accès aux morceaux de cet album parfait qu'est Ocean ! Vous l’aurez compris, Devin Townsend est mon artiste préféré, et j’attendais beaucoup de ce concert au Biebob. Cela a cependant failli tourné au drame, puisque Sieur Mastema, avec qui votre serviteur s’est rendu au Biebob, s’est quelque peu égaré sur les routes flamandes, et nous avons fortement craint d’arriver en plein concert. Heureusement, plus de peur que de mal, on arrive…..une minute avant le début (ce Mastema a une patte de lapin !). Les écrans à l’arrière de la scène projettent des animations dont l’omniscient Ziltoïd est la vedette. Devin peut être qualifié de génie, mais son sens de l’humour est à la hauteur de son talent de musicien ! Il s’en suit une intro des Vengaboys (vous avez bien lu), et enfin, Devin monte sur scène. « Hi, my name is Devin ». Cette seule phrase montre à quel point Sieur Townsend est humble. J’en ai croisé des trous du cul de prétention pendant ces années à arpenter les concerts. Merci à Devin de ne pas être comme eux.

Devin, accompagné d’un bassiste, d’un guitariste, d’un batteur et d’ordinateurs pour gérer ses nombreux sample, a tout simplement fait le concert PARFAIT. La précision, mais surtout le feeling du divin chauve furent sans limite. Vous y ajoutez une setlist de rêve qui rend impossible tout mécontentement des fans les plus difficiles (même si je n’aurais pas craché sur un petit Greetings), un excellent son, des projections du meilleur effet, de l’humour, des moments de grande émotion, un public survolté, le bonheur de Devin pendant le concert, mais également de tous les gens présents, et vous obtenez un moment de grâce qui restera à jamais dans la mémoire du public. Les rythmiques massives de Ziltoid à la pureté de Terria, en passant par la folie d’Infinity (Bad Devil), le public aura été pris à la gorge et aux tripes. Mêlant avoir une rare justesse un panel d’émotion très vaste, Devin Townsend en artiste total, a proposé un concert total. Je pourrais décortiquer chaque titre joué au Biebob, mais quel intérêt ? Vous qui lisez ces lignes et qui n’étiez pas présents, vous n’avez aucune excuse pour manquer la prochaine venue de Devin en Belgique. La vie est trop courte pour s’infliger une telle privation. Par son charisme, sa générosité, son humour et son talent stellaire, Devin Townsend a fait le concert de l’année, voire « le » concert tout court. Merci à lui !

P.S. : vous pardonnerez la vidéo de qualité moyenne proposée sur le site, mais on me chuchote dans mon oreillette que c’est mieux que rien.



Chroniqué par : CORVUS
 
RETOUR
+ DE LIVE REPORTS

16-06-2016
  TREMONTI + MAN THE MIGHTY + CROBOT
Theater (Heerlen, NL)

30-05-2016
  KORN / BEYOND THE BLACK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

20-02-2016
  SYMPHONY X / MYRATH / MELTED SPACE
Biebob (Vosselaar, BE)

14-02-2016
  DAGOBA / LIGHTMARE
L'Entrepôt (Arlon, BE)

 

30-12-2015
  MONARCH / BIRUSHANAH / ORNA
Magasin 4 (Bruxelles, BE)

17-11-2015
  SLAYER / ANTHRAX / KVELERTAK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

11-11-2015
  VREID / KEEP OF KALESSIN
Kultur Fabrik (Esch-sur-Alzette, LU)