Necros Christos / Grave Miasma / Emptiness

Magasin 4 (Bruxelles, BE)

A Thousand Lost Civilization qui met sur pieds une soirée au magasin 4, c'est la garantie d'une programmation de qualité. Ce samedi 5 octobre ne fait pas exception puisque l'organisation belge nous propose ce soir Emptiness, Grave Miasma et Necros Christos. A savoir deux pointures du Death Underground (j'insiste sur le grand U) et le plus incompris de la scène Death actuelle, à savoir Emptiness.

Emptiness ouvre les hostilités devant un public déjà présent en masse, ce qui fait plaisir à voir car le quatuor belge aura encore démontré qu'il est, à l'heure actuelle, un des groupes les plus intéressants de la scène extrême. Pas de lumière. Pas de bougie. Pas de projections. Juste 4 types dont la musique dégage une aura mystérieuse. Emptiness, c'est du groove dans les abysses, la mélodie dans la mélasse, et une voix. Et quelle voix! Phorgath a définitivement trouvé son chant sur Error; lourd, gras, articulé, pamphlétaire. Le son du groupe, loin des clichés, permet de mettre en évidence des riffs dissonants du meilleur goût. Nous sommes loin de Portal, et en même temps, je ne peux m'empêcher de me dire qu'une tournée Portal/Emptiness serait fabuleuse. Car ces groupes ont en commun une démarche osée dans un style sclérosé par l'héritage et par un public récompensant trop souvent les groupes conservateurs. Il est donc rassurant de voir ce même public, venu principalement pour Grave Miasma et Necros Christos (qui sont deux entités très traditionnelles), prendre son pied pendant Emptiness.

Grave Miasma aurait dû trouver son bonheur au magasin 4 mais n'aura fait que l'effleurer à cause d'une moitié de concert salopée par un son beaucoup trop brouillon. C'est d'ailleurs étrange car le groupe a une approche très respectueuse des codes et que ceux-ci ne nécessitent pas d'artifices sonores ( à part le delay sur le chant). Mais cette mélasse sonore, trop aigue, ne met en rien les chansons simples des Anglais en valeur. Les choses s'amélioreront sur la fin, ce qui me permettra d'entrer quelque peu dans l'univers de Grave Miasma.

Necros Christos, c'est LE groupe de Death efficace du moment. Le quatuor a développé l'art d'avoir un riff ultime à chaque morceau là où des groupes mettent 10 ans à en trouver un. Son univers un zeste occulte finement utilisé a installé le groupe en tête de peloton et il n'est donc pas étonnant de voir environ 250 personnes jubiler pendant la prestation des Anglais. Necros Christos joue précis et carré, le son est très correct, le public est chaud et l'ambiance visuelle est présente. Rien de négatif à signaler. Les hits se succèdent et donnent tous envie de taper du pied, mais le groupe semble quelque peu en pilotage automatique. Je décroche donc peu à peu et ne finirai par le concert. D'autant que la musique du groupe est tout sauf surprenante.

Objectivement, cette soirée est un succès puisque le public a répondu présent et que, dans l'ensemble, le son était correct. Personnellement, je suis trop resté fixé sur le concert d'Emptiness pour réellement m'imprégner des deux suivants. Les Belges ressortent selon moi vainqueur par KO au premier round.



Chroniqué par : CORVUS
 
RETOUR
+ DE LIVE REPORTS

16-06-2016
  TREMONTI + MAN THE MIGHTY + CROBOT
Theater (Heerlen, NL)

30-05-2016
  KORN / BEYOND THE BLACK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

20-02-2016
  SYMPHONY X / MYRATH / MELTED SPACE
Biebob (Vosselaar, BE)

14-02-2016
  DAGOBA / LIGHTMARE
L'Entrepôt (Arlon, BE)

 

30-12-2015
  MONARCH / BIRUSHANAH / ORNA
Magasin 4 (Bruxelles, BE)

17-11-2015
  SLAYER / ANTHRAX / KVELERTAK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

11-11-2015
  VREID / KEEP OF KALESSIN
Kultur Fabrik (Esch-sur-Alzette, LU)