THE DEVIL'S BLOOD / ASCENSION / MARE / URFAUST

Magasin 4 (Bruxelles, BE)

Le 3 décembre dernier, le magasin 4 s’est transformé en un autel en hommage au Malin. Témoignage.

Votre serviteur arrive trop tard pour  assister à l’entièreté de Goat Torment. Heureusement pour le groupe belge, le public répond déjà présent (même si plein de gens sont dehors). Par contre, le son est ignoble. Tellement ignoble qu’il m’est impossible de vous dire quoi que ce soit sur le concert. Pourtant, mixer un trio ne doit quand même pas être la mort pour l’ingé-son du magasin 4. Mais les habitués de la salle savent que, malheureusement, le son est loin d’être parfait dans ce « nouveau » magasin 4.

Passons à Mare. Le groupe débarque en tenues rituelles de circonstance. Et comme tout rituel qui se respecte, il est impossible que le coup de cœur se fasse instantanément. Mare grandit en soi, en impose par une sobriété dans la gestuelle, une voix plus scandée que « chantée » qui n’est pas sans rappeller Attila. Le set se développe en quiconque aura pris la peine d’entrer dans l’univers des Norvégiens ; respectueux, tortueux, majestueux. Pour beaucoup, le groupe de la soirée, c’est Mare ! Et je dois dire qu’avec du recul, je garde de la performance de Mare un souvenir ému. Du Black Metal 90’s à son top !

Urfaust sur scène, c’est un duo bourrin au son burzumien, au chant ridicule (et fantastique), aux chansons longues et hypnotisantes pour les uns, chiantes à souhait pour les autres. En tout cas, Urfaust, c’est à voir au moins une fois ! Le spectre sonore est personnel et ne sonne pas vide alors que je le répète, Urfaust ne comprend qu’un batteur et un guitariste/chanteur. Comme pour Mare, Urfaust, pour être apprécié, demande de la patience. On entre dans l’univers des Hollandais et on trouve ça fantastique, ou alors on sirote sa bière et on attend que ça passe. En tout cas, chacun avait quelque chose à dire sur Urfaust, tant ce groupe est un ovni ! Insupportable ou génial, faites votre choix !

Lorsque One Tail One Head prend la scène d’assaut, on change radicalement d’ambiance. Le groupe est en effet bien plus présent scéniquement, avec un chanteur au charisme certain. Le Black aux relents 80’s trouve sa place sur cette affiche plus éclectique qu’il ne pourrait y paraître. Le public ne s’y trompe pas et acclame chaleureusement le groupe entre chaque chanson. En résumé, OTOH, c’est un black efficace mené par un chanteur au jeu de scène au top. Les puristes cracheront dessus en disant « c’est trop simpliste, bête et méchant », tandis que d’autres auront pris particulièrement leur pied.

Enfin arrive le moment pour lequel votre serviteur s’est déplacé. ASCENSION. Il devient rare de nos jours de tomber sur un groupe faisant un absolu sans faute discographique. Je ne sais pas si c’est parce que je connaissais les chansons par cœur, mais pour moi, le groupe de la soirée, c’est Ascension. Les chansons sont retranscrites avec fidélité, l’ambiance scénique (avec beaucoup de fumée) est crasseuse, et la sobriété des musiciens colle bien à la musique, puissante et prenante. Le groupe, dont c’est seulement le deuxième concert, fera hurler les puristes en reprenant Aerie Descent de Thorns. Diantre, quel riff ! Vraiment, entendre cette chanson en live, qui soit dit en passant s’est merveilleusement mêlée au reste du set, c’est un petit plaisir ultime. Pourtant, beaucoup dans le public resteront sur leur faim, estimant que le chant n’était pas à la hauteur. Personnellement, ça ne m’a pas choqué

Quand THE DEVIL’S BLOOD monte sur scène, la salle est encore très remplie, malgré l’heure relativement tardive .  Le mythe « du dernier  train » n’a donc pas sa place au sein du public et pour preuve ; les Hollandais sont parvenus en quelques années de dure labeur à imposer leur Hard Rock au public Black sans que cela choque. Je ne reviendrai pas sur la hype qu’il y a pour le moment autour du Satanic/Occult Hard Rock, mais lorsqu’on tombe sur un groupe jouant très (trop ?) longtemps, on se dit que les fans des hollandais ne se sont pas fait voler. Selim et sa bande de damnés donnent absolument TOUT ce soir, sa sœur chante juste même si sa voix particulière peut irriter sur la longueur. Si je n’ai jamais compris pourquoi Maiden a trois guitares, cela coule de source pour The Devil’s Blood. Le mur sonore est rempli et les parties instrumentales prenantes. Qu’on aime ou pas le groupe hollandais, on se doit de lui reconnaître des chansons qui restent dans le tête, d’autres plus psychés, des fines lames aux guitares, et une chanteuse à la voix unique. Dès lors, je ne pense pas qu’on puisse parler de « hype injustifiée » ! Les Hollandais reviennent d’ailleurs en Belgique le 7 janvier, au Trix !

 

Bilan de la soirée :

-affiche de grande qualité avec des groupes qui n’arpentent pas la scène souvent (en particulier pour Ascension et Mare)

- public venu en masse de toute l’Europe! De nombreux Français ont fait le déplacement, mais également des Anglais, des Allemands, des Hollandais, et même des Tchèques. Signe que la team Elektrocution shop/ TLC Civilization, en charge du concert, a vu juste pour le line up du concert.

-ambiance dans la salle et sur la scène de circonstance. Les carcasses, le sang, le cuir, la musique, voilà autant d’éléments qu’on aimerait voir plus souvent au Magasin 4 !

-des distros de qualité. Les puristes auront pu y trouver des cd en masse, mais également des vinyles, des tapes et autres raretés.

Un vrai bon concert, où chacun aura eu le sentiment d’en avoir eu pour son argent (20 euros en prévente, 25 sur place), ça devient rare, et ce 3 décembre au magasin 4 en est un. En espérant que les organisateurs remettent le couvert l’année prochaine !



Chroniqué par : CORVUS
 
RETOUR
+ DE LIVE REPORTS

16-06-2016
  TREMONTI + MAN THE MIGHTY + CROBOT
Theater (Heerlen, NL)

30-05-2016
  KORN / BEYOND THE BLACK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

20-02-2016
  SYMPHONY X / MYRATH / MELTED SPACE
Biebob (Vosselaar, BE)

14-02-2016
  DAGOBA / LIGHTMARE
L'Entrepôt (Arlon, BE)

 

30-12-2015
  MONARCH / BIRUSHANAH / ORNA
Magasin 4 (Bruxelles, BE)

17-11-2015
  SLAYER / ANTHRAX / KVELERTAK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

11-11-2015
  VREID / KEEP OF KALESSIN
Kultur Fabrik (Esch-sur-Alzette, LU)