TREMONTI + MAN THE MIGHTY + CROBOT
16-06-2016
Theater (Heerlen, NL)

J'avais eu l'occasion de voir Tremonti sur les planches du Fortarock Festival aux Pays-Bas à peine deux semaines plus tôt, mais les conditions de festival étant ce qu'elles sont, et le guitar-hero américain jouant très tôt dans la journée, sa prestation ne fut pas forcément des plus excitantes. J'avais donc décidé de retourner le voir un peu plus tard, en salle cette fois-ci, en profitant de son passage à Heerlen, à quelques kilomètres de Maastricht. La première excellente surprise fut cette salle du théâtre, hyper moderne et et à l'acoustique incroyable qui accueillait les 3 groupes d'outre-Atlantique qui s'y produiraient ce soir-là. Si vous avez un jour l'occasion de vous rendre dans un de ces nouveaux théâtres qui parsèment le Parkstad Limburg (sud-est des Pays-Bas), foncez sans hésiter car ces salles sont vraiment géniales !

Le premier groupe qui avait l'honneur d'ouvrir pour Tremonti était Crobot. Personnellement, ce nom ne m'était pas inconnu, mais je n'avais jamais pris le temps de m'y intéresser, et c'était clairement une erreur. Le groupe originaire de Pennsylvanie pratique un hard rock aux influences stoner hyper groovy, à mi-chemin entre Audioslave et Shinedown, dont la musique donne vraiment envie de bouger dans tous les sens, et le chant hyper maîtrisé du frontman Brandon Yeagley impressionne dès les premières minutes. On pourra apprécier ce soir-là des titres vraiment efficaces tirés de leur premier album Something Supernatural (2014) comme le single "Nowhere To Hide", "Legend of The Spaceborn Killer", "Skull of Geronimo", mais également leur nouveau single "Not For Sale" qui fait partie d'un nouveau disque qui verra le jour à l'automne prochain. Le seul point noir de cette première partie fut le fait que le groupe joue sans que la guitare et la basse soient amplifiée en façade, un principe qui j'ai un peu de mal à comprendre... Même si on comprend bien qu'il s'agit du premier groupe de la soirée, le minimum serait de l'amplifier correctement pour lui donner toutes ses chances. Bref, le groupe fit quand même forte impression, et donna envie à beaucoup de personnes du public d'en découvrir plus à propos de Crobot.

C'était ensuite au tour de Man The Mighty de se produire à Heerlen devant un public de plus en plus nombreux, qui allait bientôt remplir à ras-bord le théâtre du coin, pouvant contenir jusqu'à 3000 personnes. J'avais déjà eu l'occasion d'écouter quelques titres du groupe de Chicago ça et là sur YouTube et lors de la sortie de leur premier EP en 2011, et j'avais trouvé ça pas trop mal dans le style : un hard rock américain relativement classique, pas révolutionnaire mais efficace. Ce soir-là, pourtant, la surprise fut "de taille"... puisque l'ennui s'imposa à moi dès le premier titre. Avec un son cette fois amplifié totalement mais vraiment très moyen, et une attitude sur scène beaucoup trop suffisante et trop peu dynamique, seuls un ou deux morceaux plus connus comme le single "Sick" firent leur petit effet, mais Man The Mighty ne restera clairement pas un grand souvenir dans mon esprit. Sur le moment, je ne compris pas pourquoi ce groupe n'avait pas ouvert la soirée, laissant la deuxième place à Crobot, mais la raison m'en fut révélée le lendemain en faisant quelques recherches sur le web : Man The Mighty fait en fait partie de la maison Fret12, le label de Mark Tremonti, et sont donc les "petits protégés" de celui-ci, leur permettant probablement d'obtenir une meilleure place à l'affiche....

Mais si j'avais fait le déplacement ce soir-là, c'était surtout pour voir pour la première fois le projet TREMONTI en salle et avec un set complet, qui durant une heure et demi pour seize titres d'enfer ! Il vous faut savoir, en tout cas pour ceux qui ne suivent pas forcément mon travail de chroniqueur depuis le début, que je suis un fan absolument de Mark Tremonti et particulièrement d'Alter Bridge dans lequel il officie depuis sa création en 2004 aux côtés de Myles Kennedy. Et pourtant, son premier album solo intitulé All I Was (2012) ne m'avait pas marqué plus que ça. Étant probablement trop habitué à la voix exceptionnelle de Myles Kennedy, je trouve celle de Tremonti un peu trop classique et pas assez développée. Mais l'arrivée de Cauterize trois ans plus tard et de Dust il y a à peine quelques semaines allait totalement changer la donne ! Les deux albums sortis à une année d'écart ont clairement donné des ailes à la nouvelle star du hard rock mondial, et sa setlist live s'en ait retrouvée sublimée. Les hostilités furent lancées avec deux titres puissants et parfaits pour donner le ton : le single "Another Heart" et l'éponyme "Cauterize", avant "Another Heart" et l'éponyme "Cauterize", avant d'enchaîner le très bon single du premier album "You Waste Your Time". Dès les premiers morceaux, le public pu constater la cohésion parfaite entre les quatre musiciens présents sur scène : la talent de Mark Tremonti n'est clairement plus à prouver, mais l'ajout d'Eric Friedman à la deuxième gratte ne fait qu'augmenter la qualité de la prestation, grandement soutenue par l'excellente section rythmique composée du cogneur de fûts déchaîné Garret Whitlock et du venimeux bassiste live Tanner Keegan, qui prend son pied comme personne aux côtés de Tremonti. "Flying Monkeys'', le morceau préféré du guitariste/chanteur, pris la suite de la setlist à son compte, pour le moment le plus heavy de la soirée, pour ensuite entonner le très bon "Radical Change" et gifler les milliers de personnes présentes. Mais Tremonti, ce n'est pas seulement du metal bien thrash/heavy, c'est aussi des mélodies comme seul le musicien de Detroit sait les écrire, et "The Things I've Seen" en fut un premier exemple flagrant, l'occasion pour tout le monde de constater le progrès et la maîtrise dont Mark fait maintenant preuve au niveau du chant, absolument impeccable de bout en bout. Le nouveau single "Betray Me" et son accolyte "Once Dead" firent aussi parfaitement le travail, avant de laisser la place à "Dust", que beaucoup attendaient avec impatience ce soir-là : la chanson éponyme du nouvel album, plus proche d'Alter Bridge et Creed par ses mélodies belles et mélancoliques, fut un très grand moment pour tous les fans, et certainement pour moi également. All I Was fut bien représenté ce soir-là avec encore "Brains" et "Decay", entrecoupés d'un très bon et thrashy "Arm Yourself", avant de prendre son pied sur le culte et aérien "Sympathy". Pas question pour Tremonti et ses potes de nous faire le coup du rappel, et après avoir prévenu tout le monde, les Américains terminèrent leur set avec un terrible "My Last Mistake" et le plus 'punk' "Wish You Well", parfait pour clôturer le show et laisser de nombreux fans sur les genoux !

Vous l'aurez compris, cette soirée fut fabuleuse presque de bout en bout, si on tient compte de la prestation de Man The Mighty qui semble-t-il fut toutefois appréciée par une partie du public. Dans un cadre magnifique et avec un son proche de la perfection, Tremonti mis la claque à une audience désireuse de passer une soirée d'anthologie, et le groupe ne passa clairement pas à côté de son sujet. Les festivals, c'est bien, mais n'oublions pas que là où tout se passe vraiment, c'est en salle, quand le groupe a le temps de s'imposer, et dans des conditions correctes. Je vous conseille donc de vous jeter sur le prochain concert de Tremonti lorsqu'il passera près de chez vous, car nous seulement sa musique est absolument géniale, mais le gars reste un des musiciens les plus cools de la scène internationale actuelle, et ça fait du bien !


Setlist TREMONTI :

01. Another Heart
02. Cauterize
03. You Waste Your Time
04. Flying Monkeys
05. Catching Fire
06. Radical Change
07. The Things I've Seen
08. Betray Me
09. Once Dead
10. Dust
11. Brains
12. Arm Yourself
13. Decay
14. Sympathy
15. My Last Mistake
16. Wish You Well



Chroniqué par : SPONGE
 
RETOUR
+ DE LIVE REPORTS

16-06-2016
  TREMONTI + MAN THE MIGHTY + CROBOT
Theater (Heerlen, NL)

30-05-2016
  KORN / BEYOND THE BLACK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

20-02-2016
  SYMPHONY X / MYRATH / MELTED SPACE
Biebob (Vosselaar, BE)

14-02-2016
  DAGOBA / LIGHTMARE
L'Entrepôt (Arlon, BE)

 

30-12-2015
  MONARCH / BIRUSHANAH / ORNA
Magasin 4 (Bruxelles, BE)

17-11-2015
  SLAYER / ANTHRAX / KVELERTAK
Ancienne Belgique (Bruxelles, BE)

11-11-2015
  VREID / KEEP OF KALESSIN
Kultur Fabrik (Esch-sur-Alzette, LU)